4

Il n’y a pas si longtemps l’homme ( et la femme…) vivait de baies, fruits secs, légumes, fruits, viandes…et pas grand chose d’autre.Aujourd’hui, il mange des glucides transformés (pain, viennoiserie, corn-flakes, etc.) dès le matin et tout le long de la journée (pâtes, sandwichs, baguettes, pizzas et hamburgers industriels). Tout ça, rincé avec des softs sucrés de préférence, des jus (avec sucre ajouté le plus souvent) et des limonades énergétiques.

En plus, on veut nous faire croire que c’est bon pour la santé. On commence déjà avec les enfants: la mode des biscuits petit-déjeuner, sucré à fond et transformé (mais on rajoute artificiellement des vitamines par après). Dans les pyramides alimentaires officielles les glucides viennent juste après l’eau, avant les légumes et fruits!!! … Et puis on se demande pourquoi des enfants de plus en plus jeunes deviennent diabétiques et pourquoi les gens deviennent de plus en plus tôt de plus en plus gros… Et ce n’est pas tout. Dans des recherches pas si récentes, il a été démontré que des maladies comme l’Alzheimer, les cancers, les accidents cérébraux, crise cardiaque…sont causé par le sucre. Si on pense qu’il y a 100 ans un américain mangeait en moyenne 1 kg de sucre par an et aujourd’hui il absorbe 71 kg, on comprends que notre corps ne peut pas gérer une tel quantité.  Je pense que les Européens ne sont pas loin des 71 kg. En tout cas notre génération est la première à être plus malade que la précédente…il y a quand-même quelque chose qu’on fait pas bien!

Sucre n’est pas égal sucre

C’est sûre il y a sucre et sucre. Les sucres qui font le plus monter le taux glycémique sont le sucre blanc (de betterave), le sucre de canne (raffiné ou non) et le miel par exemple. Les sucres qui ont une moindre incidence sur le taux glycémique et l’insuline sont par exemple le sirop d’agave et le sucre de fleur de noix de coco. Mais le mieux ce sera de pas utiliser de sucre du tout. D’accord, c’est un peu radical, mais c’est plus facile de ne pas manger de sucre du tout qu’un petit peu. Le sucre c’est comme une drogue : plus on prends plus on a envie!

On peut mesurer combien un aliment fait monter le taux glycémique dans le sang, c’est le terme de l’index glycémique (IG). Il existe aussi la charge glycémique (CG), qui relie l’index glycémique à la quantité de l’aliment absorbé. L’index glycémique s’élève évidemment moins si on prends une petite quantité. C’est pour cela que la charge glycémique est intéressante, c’est une manière de savoir combien d’insuline le corps a besoin pour digérer une quantité donnée d’un aliment. La CG se calcule comme suit: IG x quantité en hydrate de carbone dans la portion / 100.

Voici quelques IG d’édulcorants: sucre blanc 68, sucre de canne non raffiné 61, sirop d’érable 54, miel naturel 48, sirop d’agave 40, sucre de fleur de noix de coco 35. On considère qu’une CG moins que 10 est bas, entre 10 et 19 c’est moyen et à partir de 20 c’est une CG haute.

Une consommation régulière trop importante de glucides conduit donc à des taux élevés de glucose sanguin, d’où bouffées rapides d’insuline, d’où taux  trop bas de glucose sanguin, d’où consommation de davantage d’hydrates de carbone. Avec le temps, l’abus des glucides peut conduire à une sensibilité à l’insuline plus faible des cellules de l’organisme. Selon les auteurs du livre « Serons-nous immortels? » cette résistance peut conduire à des problèmes comme le syndrome métabolique, le diabète du type II, un vieillissement accéléré, mais aussi un système immunitaire inhibé, l’augmentation des hormones de stress comme l’adrénaline et le cortisol, augmentation du taux du mauvais cholestérol. Le glucose favorise aussi la croissance de toute une série de cellules pathologiques, comme les cancer

Courir c’est la clé

Dans notre société actuelle, c’est difficile, mais il y a quand même une bonne nouvelle…ou deux. Premièrement, si on est conscient, on est déjà un pas de géant plus loin. Si on sait que de plus en plus de produits sont de plus en plus sucré, on commence à avoir l’œil pour scruter les étiquettes… (comme par exemple le Coca Cola qui est plus sucré aux États-Unis qu’en Europe ou l’Ovomaltine qui est sans sucre ajouté en Suisse et dans les autres pays du sucre a été rajouté). Deuxièmement si on cours on élimine les toxines, on fait fonctionner le métabolisme et le système immunitaire fonctionne mieux. Comme disent Ray et Terry dans leur livre, quelqu’un qui pèse trop et fait du sport est en meilleur santé que quelqu’un qui est maigre et pas sportive.

Pour aller plus loin, et vérifier mes sources ;-),  je vous conseille deux livres, qui parlent du sucre entre autre:


« Serons-nous immortels? », Ray Kurzweil et Terry Grossman Ce livre parle des dernières connaissances scientifiques en terme de maladie, rajeunissement et nutrition. Les deux médecins testent tout ce qui est possible sur eux-mêmes, ils parlent aussi du futur, de ce qui sera possible dans quelques années en médecine avec l’aide de la nanotechnologie et de la biotechnologie. C’est un livre passionnant, un peu fou et remet en question beaucoup de croyances populaires sur la maladie et le vieillissement.

 


« Okinawa: Un programme global pour mieux vivre », Dr. Jean-Paul Curtay
Okinawa, c’est un groupe d’îles au Japon, où il y a une concentration unique au monde de centenaires qui vivent en bonne santé. Ce médecin a étudié leur façon de vivre, ce qu’ils mangent, quelles sont leurs occupations, la sociabilité, le sport etc. L’auteur ne manque pas d’expliquer pourquoi les aliments que mangent les habitants d’Okinawa les font vieillir heureux et en bonne santé. Il y a aussi des explications comment adapter la cuisine de Okinawa pour les Européens, avec quelques recettes à la fin.

 


4 commentaires sur “Les glucides sont bons pour la santé…?”

  1. Enca

    Intéressant! ;o)

  2. Tess

    Je viens de lire un article sur le site du Soir, en rapport avec le sucre, radicale mais moi je suis complètement d’accord…

    http://www.lesoir.be/actualite/sciences/2012-02-03/le-sucre-si-toxique-qu-il-faut-l-interdire-894829.php

  3. buzzylecolibri

    Je viens de découvrir ton blog … Super j’adore ! Et tellement vrai cet article . je suis completement addict au sucres, et encore plus les périodes ou je fais moins de sport. Merci pour cet article interressant . J’ai bien envie de lire « serions nous immortels »

  4. Tess

    Tu me diras quoi quand tu l’auras lu, d’accord? Je pense que tu ne sera pas déçu…


Trackbacks/Pingbacks


Laisser un commentaire