6

Je ne sais pas vous, mais moi, je suis intrigué par le fait que les Tarahumara (le peuple coureur du Mexique) courent des distances incroyables en mangeant pas de protéines animales. D’ailleurs, ils n’ont pas des gels, des barres, des boissons avant et après l’effort, des manchons de compression…et j’en passe. Mais alors, comment font-ils pour être des coureurs hors norme sans toute la technologie? Je ne suis sûrement pas la première à me poser la question.

J’ai donc fait mes petits recherches sur internet et je suis tombé sur la super graine: le chia. Ces graines d’origine péruvienne, longtemps tombé en oubli, gagne à nouveau en popularité. On peut l’acheter dans les magasins bio ou commander sur internet, pour un prix abordable.

Qu’est-ce que contient le chia?

Les graines de chia contiennent une longue liste de composants sains, voici les plus importants:

  • Magnésium (15 fois plus que le brocoli)
  • Fibres
  • Folate
  • Protéines (2.5 fois plus que les fèves rouges)
  • Oméga 3 (8 fois plus que le saumon)
  • Fer
  • Potassium (2 fois plus que la banane)
  • Antioxydants
  • Calcium (6 fois plus que le lait)

Une comparaison de la teneur en acide alpha linolénique du chia par rapport au graines de lin et le degré de transformation de ceux-ci en acides Oméga-3, le chia montre une efficience supérieure de 230 % par rapport au lin. Cette nette différence serait imputable à la grande richesse du chia en antioxydants. Les graines de chia pourraient aussi avoir un effet anti-inflammatoire en plus d’aider à contrôler la pression artérielle.

Un autre aspect qui vaut d’être mentionné est sa capacité à réguler le taux de glycémie, ce qui peut être utile pendant la course de longue distance. Le chia livre donc de l’énergie pendant une longue durée, sans provoquer des hypoglycémies.

Le chia absorbe jusqu’à 14 fois son poids en eau, ce qui peut aider à l’hydratation et à la sensation de satiété.

Conservation

Un des avantages de la graine de chia est qu’elle se conserve facilement. En effet, elle est plus stable que la graine de lin, entre autres parce qu’elle renferme plus d’antioxydants. Contrairement à la graine de lin moulue qui doit être conservée au réfrigérateur ou au congélateur, la graine de chia peut être conservée telle quelle à la température de la pièce.

Utilisation

Chia Fresca

Si on mélange la graine de chia à de l’eau, on obtient après 10 minutes de trempage un genre de gel. Ce gel on peut le mélanger à de l’eau citronnée. Cela donne une boisson rafraîchissante et énergisante. Les Tarahumara prennent du Chia Fresca pendant leurs courses de longue distance. Quelque fois, ils le mélangent juste à de l’eau  qu’ils boivent tout au long de leur course.

Chia d’amande

C’est une variation du Chia Fresca, on échange l’eau citronnée avec du lait d’amande. On peut rajouter un peu d’extrait de vanille et du sucre (personnellement je ne mets pas de sucre mais parfois un peu de stevia)

Ces deux recettes sont montrés dans ce petit film:

 

Il y a d’autres moyens d’utiliser les graines de chia dans l’alimentation. On peut ajouter le gel de chia à des (green) smoothies, des jus frais de mangue, d’orange et des milk shake de tout genre. On peut les utiliser sec et les mélanger au pinole, aux salades, au pain. On peut les moudre et les rajouter dans le muesli du matin, rajouter dans la farine de pain etc.

Pour le trail de ce week-end je vais tester le Chia Fresca, je vous tiendrai au courant du résultat :-).

Si vous avez des recettes de power bar, boissons d’effort maison ou d’autres secrets d’endurance, n’hésitez pas à les dévoiler en faisant un commentaire!


6 commentaires sur “Graines de chia ou l’aliment indispensable d’une traileuse”

  1. Michael

    J’ai goûté, c’est un peu spécial car cela devient « gélatineux » quand c’est mis dans de l’eau mais vraiment cela se mange facilement car le goût n’est pas très prononcer. L’avantage c’est qu’on peut le mettre le chia dans plein de plats : salades, jus, smoothies, pain, gâteau.

    Michaël, le mari.

  2. cbo33

    Bonjour,
    Intéressant ce billet sur cette graine mexicaine, si j’ai bien compris un petit cocktail et on se transforme en speedy gonzales…à tester!
    Bravo pour votre blog.
    Sportivement

  3. mdy

    Bonjour Shiva,

    En effet, ce cocktail ne manque pas d’attrait.
    Question pratique : dans quoi l’emmènes tu pour courir ? Bidon et Camelback me semble proscrits, car le mélange risque de boucher tuyau ou tétine, non ?
    Merci pour tes conseils.

    Sportivement.

  4. Tess

    Oui, en effet pour l’instant je n’ai pas trouvé la solution parfaite. J’utilise des petits bouteilles à mettre dans ma ceinture que je dévisse. J’essayerais peut-être la prochaine fois de remplir des compotes d’enfants à boire avec le gel pas trop dilué. Je rincerai avec de l’eau après.
    A bientôt

  5. Jean Claude

    Bonjour. ,

    J’ai du poids à perdre…., de la vigueur à emmagasiner ,de l’optimisme à cultiver .
    Il semblerait que ces graines me conviendraient
    Soyez aimable de m’indiquer comment me les procurer

    Cordialement


Trackbacks/Pingbacks

  1. Jogging à Olne – trail 21 km – le récit | Shiva la traileuse

Laisser un commentaire