3

Vous vous êtes sûrement déjà posé des questions concernant la terminologie dans le milieu du trail. Par exemple: c’est quoi la différence entre cross et trail, à partir de quel distance on dit que c’est un ultra etc. Je vous livre les réponses dans cet article.

Trail signifie en français « chemin ». Le fait de faire du trail (engl. trail running) peut se résumer par toutes les courses de longues distances qui ont lieu hors des rues. Cela peut être autant le jogging dans la forêt que des trails de plusieurs jours en étapes à travers les Alpes. La longue distance en course à pied peut être toute distance supérieure à une mile anglaise (1,609 km).

Sur Wikipedia le trail est défini comme suit: « Le trail, appelée également course nature, est une course à pied qui se déroule en nature. Chemin forestier, chemin de montagne, chemin côtier (ou chemin des douaniers), chemin agricole, chemin longeant un cours d’eau… toutes ces surfaces sont recherchées par le coureur qui y trouve relief, variété des surfaces, hétérogénéité du paysage. »

Donc il y a un aspect technique dans le trail, car il faut pouvoir courir sur un sol accidenté, des montées et descentes très abruptes, dans la neige, sur des cailloux etc. Le coureur de trail doit non seulement avoir une bonne condition physique mais aussi des capacités de coordination et de concentration.

Les courses sont très différentes l’une de l’autre et le temps qu’on a sur un trail de par exemple 30 km peut être difficilement comparé avec un autre de la même distance. Pour les traileurs les dénivelés positifs (montées) et les dénivelés négatifs (descentes) sur une course sont des points importants d’évaluation du niveau de difficulté. Sur les courses de trail il y a en général une grande convivialité et les coureurs s’entraident, le chrono a moins d’importance, l’aspect courir dans la nature pour le plaisir et de terminer une course est plus essentiel.

Des trails connus sont la Bouillonante en Belgique , Sierre – Zinal et le marathon du Jungfrau Suisse. En Suisse on utilise souvent les termes course ou marathon de montagne. C’est une forme du trail ou de l’ultra-trail qui est beaucoup pratiqué en Suisse et en France dans les Alpes. Dans ces courses il y a des points de ravitaillement, mais souvent les traileurs apportent leur eau dans un sac à dos ou dans des bouteilles qu’ils portent parce qu’il y a souvent pas beaucoup de ravitaillements pour qu’on puisse suffisamment s’hydrater pendant la course.

Le cross est un sport apparenté, sauf que les coureurs doivent traverser des champs et fôrets sans qu’il y ait un chemin existant comme c’est le cas pour le trail. Les courses de cross sont plus court que les trails, en général 1 ou 2 km.

« L’ultrafond désigne la course à pied de grand fond, c’est-à-dire pour toutes les distances supérieures au marathon soit 42,195 km. L’ultrafond s’applique aux sorties en solo mais également aux courses suivantes : 6 heures, 12 heures, 24 heures, 6 jours, ultra-trail, raids par étapes, 100 km, 50 km, courses sur routes par étapes, etc. » (Wikipedia)

Les ultra-trails, c’est des trails plus long que la distance du marathon, c’est à dire plus que 42,195 km. Il y a beaucoup de trails autour de 10, 20 ou 30 km. Quand on fait un ultra-trail on doit parcourir des distances comme 50 km, 50 miles, 100 km ou 100 miles. Les Ultra-trails les plus connu sont par exemple: l’Ultra-trail du Mont Blanc (UTMB), le Badwater Ultramarathon qui traverse le Death Valley, les Western States 100, de 100 miles. Il existe aussi des courses de plusieurs jours, en étapes, comme le Transalpine Run, qui dure 8 jours ou encore le Marathon des Sables au Maroc où on parcours 240 km en autosuffisance (sauf l’eau). Selon les sources l’ultra-trail commencent seulement après 100km, ce qui est avant est du trail court et moyen.

Voilà, si vous avez des remarques n’hésitez pas à ajouter un commentaire!


3 commentaires sur “Trail, cross, ultra…c’est quoi?”

  1. Sandra

    Et il y aussi les 100 km de Bienne en Suisse, qui est une des courses les plus anciennes en Europe, je crois. Mais bon, ce n’est pas du trail, c’est sur route…Je ne connaissais pas les courses américaines, le Badwater par exemple, c’est fou cette course!

    A bientôt

  2. lyly

    slt Shiva et merci pour toutes des informations. Je cours depuis 7 ans et faisais jusqu’ici des semi-maratjons. Mais, en parlant avec d’autres coureurs, je me suis apperçue que le trail m’intéressait bcp + que la route (pr la convivialité, l’entraide, les paysages, jamais 1 même course, etc….) ; en + je vis en corse du sud, région idéale pr m’entraîner !! Pourrais-tu me donner qqs conseils de 1ers entraînements stp (fréquence/semaine, distances, types de course, alimentation idéale, etc…) stp?

    merci bcp

    A bientôt,

    lyly

  3. Tess

    Salut Lily,
    En Corse, wow le pays de rêve pour les traileurs ;-). Je peux te donner quelques pistes, mais si tu as 7 ans d’expérience en course à pied tu sais sûrement déjà pas mal de choses. Au fait pour faire des trails il faut surtout courir sur des petits chemins, traverser les forêts, s’attaquer à des côtes…Dans le trail l’habileté, la proprioception, l’aptitude aux changements prennent de l’importance. Il y a pas mal de trails où il faut emporter avec soi ce qu’on a besoin en terme de nourriture et boisson pendant la course. Si tu fais un trail plus long il est essentiel d’avoir testé les aliments auparavant.

    Pour le reste: aventure toi dans la nature, sur les montagnes, à la plage. Faire du trailrunning c’est s’éloigner du bitume et des chronos et retrouver la paix avec le corps et l’esprit :-)!


Trackbacks/Pingbacks


Laisser un commentaire